BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Transformer l’éducation : un défi majeur pour la jeunesse Sénégalaise

Plus de cent cinquante jeunes filles et garçons ont pris part aux célébrations de la Journée Internationale de la Jeunesse, ce vendredi 06 septembre à la place du Souvenir. L’évènement s’est déroulé sous l’égide du Ministère de la Jeunesse et du Système de Nations Unies au Sénégal, en l’occurrence son Programme des Volontaires (VNU), son Fonds pour la Population (UNFPA), son Fonds pour l’Enfance (UNICEF), ainsi que son Organisation pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO), mais également en étroite collaboration avec diverses associations de jeunes œuvrant dans la nouvelle économie et la transformation de l’éducation. Cette année, la journée a été placée sous le thème « Transformer l’éducation : construire et partager les capacités grâce à l’engagement volontaire des jeunes ».

Dans son discours inaugural, Mme Lena Savelli, Coordonnateur Résident a.i du Système des Nations Unis au Sénégal a rappelé les inégalités en matière d’éducation et l’urgence d’opérer une transformation de celle-ci, afin de garantir un meilleur avenir aux jeunes. Pour y parvenir, elle a insisté sur l’engagement et la détermination du Système des Nations Unis à œuvrer aux côtés de l’Etat du Sénégal et à accompagner tous les acteurs pour parvenir à une éducation de qualité pour tous, au demeurant un des objectifs prioritaires des Nations Unies à travers l’ODD 4.

« Les mots de Mme le Coordonnateur m’ont beaucoup touchée, parce qu’elle nous donne de l’espoir pour notre l’avenir » a déclaré Fatou Binetou, jeune participante de 16 ans, venue du quartier de Grand-Yoff. En effet, Mme Savelli s’est directement adressée aux jeunes en concluant son propos en ces termes : « Soyez convaincus que pour le Système des Nations Unies au Sénégal, chacun d’entre vous compte et notre plus grand défi est de ne laisser aucun de vous au bord de la route. Je vous exhorte à croire en vous et en vos capacités à bâtir brique après brique, un avenir serein, heureux et rempli de succès. »

Mme Afke Bootsman, Directrice régionale du Programme des Volontaires des Nations Unies en Afrique de l’Ouest et du Centre est revenue sur l’importance du volontariat, qui constitue selon elle « un outil puissant pour promouvoir l’innovation et engager les jeunes dans les questions de développement, à travers les valeurs de solidarité et de partage qu’il incarne » . A sa suite M. Khalifa Ababacar Dia, Directeur de Cabinet du Ministre de la Jeunesse, a rappelé l’engagement de l’Etat du Sénégal à améliorer l’éducation des jeunes et a salué la contribution du Système des Nations Unies.

Les célébrations de cette année ont été très riches en discussions et moments d’échange, notamment à travers un panel qui a regroupé, outre les agences des Nations Unies présentes et le Ministère de la Jeunesse, des organisations de jeunes comme Social Change Factory et YMCA (Young Men Christian Association), ainsi que Mme Moumika Diallo, Directrice de l’Education Populaire, entre autres intervenants.

Jeune activiste sénégalaise et volontaire des Nations Unies au sein d’UNICEF Sénégal, Rokhaya Ngom a partagé sa vision sur le rôle de l’éducation dans la transformation future du pays. Elle a souligné que l’innovation est une clé pour les changements sociaux et que la participation et l’inclusion des filles et des femmes feront une grande différence. Selon elle l’engagement volontaire est aussi important dans le parcours des jeunes : « Aujourd’hui le volontariat permet à chacun de s’exprimer et de trouver sa voie. Il est crucial que les jeunes s’investissent dès le plus jeune âge dans les activités de volontariat, d’entrepreneuriat afin de devenir des citoyens engagés. »

Il est à noter la présence de Mme Silvia Danailov, Représentante de l’UNICEF au Sénégal, qui a été tout au long de la journée, très à l’écoute des jeunes. Elle a en effet participé à un atelier d’échange sur « Les clés d’un parcours réussi » avec Mme Marie Chantal Uwitonze et les jeunes, à l’occasion duquel, elle a encouragé ces derniers à plus de persévérance, mais surtout à avoir confiance en eux.

L’espoir est permis quant à la transformation de l’éducation, quand on voit les solutions proposées par les jeunes dans le market place qui a suivi le panel. En effet, les organisations de jeunes comme Corps Africa, Permaculture, Camp Climat, Programme Aflatoune, Atelier des génies, Social Change Factory, Impact Hub, ont rivalisé d’ingéniosité en exposant des solutions innovantes qui répondent aux préoccupations actuelles des jeunes, en particulier en matière d’éducation.

Le Système des Nations Unis a également participé à vulgariser le travail des agences en faveur d’une meilleure éducation des jeunes et le volontariat, à travers un stand One UN.

Cette journée mémorable n’aurait pu se terminer autrement, que sur les pas de danse endiablés des jeunes et des moins jeunes, au son des hits de l’artiste Elzo Jamdong, une des nouvelles têtes d’affiche du rap Sénégalais, très apprécié par les jeunes ; un concert qui a refusé du monde pour clore ces beaux moments de partage.

Credit photo : Programme des Volontaires des Nations Unies de l’Afrique de l’Ouest et du Centre

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR