BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Réponse nationale à la COVID-19 : l’appui à la continuité pédagogique est une des priorités des Nations Unies au Sénégal.

10 juin 2020, Dakar – L’éducation, qui constitue un des secteurs les plus impactés par la pandémie de la COVID-19, fait l’objet d’une attention particulière du Système des Nations au Sénégal, conformément aux directives du Cadre des Nations Unies pour une réponse socio-économique immédiate à la COVID-19 destiné à guider les actions nationales et locales du Système des Nations Unies au cours des 12 à 18 prochains mois, afin de répondre à l'impact socio-économique de la crise COVID-19 dans les pays à faible et moyen revenu. . Ce cadre global promeut une responsabilité partagée, une solidarité mondiale et des actions urgentes, en particulier à l’endroit des personnes les plus vulnérables. Il appelle à la protection des emplois, des entreprises et des moyens de subsistance dans le but d’enclencher une relance sûre des sociétés et des économies dès que possible, une reprise qui s’inscrit dans la durabilité et l’égalité. Pour atténuer les impacts de la COVID-19 sur l’éducation, les Nations Unies au Sénégal, sous l’égide de l'UNESCO, ont mis en place un projet de 1 million USD, soit 576 579 550 FCFA, financé par le Fonds d'affectation spéciale multipartenaires pour la réponse et le rétablissement (UN COVID-19 MPTF), qui sera mis en oeuvre en coopération avec le UNHCR, l'UNICEF et l'UIT.

Guidé par le principe de ne « laisser apprenant pour compte », qui est au coeur de l’Agenda ODD 2030, le projet vise à assurer la continuité de l’apprentissage pour les enfants et les jeunes les plus vulnérables, durant la fermeture des écoles et des établissements d’enseignement causée par la pandémie COVID-19. Cet appui passe par le déploiement d’une gamme de solutions d’enseignement à distance pour s’adapter à différents contextes et conditions, et en particulier aux besoins d’apprentissage de la plupart des enfants et des jeunes marginalisés, tels que ceux qui vivent dans des zones rurales et éloignées avec une communication et une connectivité limitée, ceux qui vivent dans des zones d’accueil de réfugiés et ceux qui sont handicapés.

L’accent est mis sur le déploiement de solutions innovantes d’apprentissage à distance dans le contexte du Sénégal, via par exemple la programmation radiophonique et l’enseignement numérique. Les solutions d’apprentissage numérique offrent des possibilités d’interactions entre enseignants et apprenants et d’ajustements immédiats aux activités et aux parcours d’apprentissage. Ainsi, ils soutiennent la modernisation de la prestation de services éducatifs, qui aide à bâtir un système éducatif résilient mieux préparé pour des futures crises similaires et la mise en oeuvre de la vision à long terme des ministères impliqués.

Le projet soutient principalement le Gouvernement sénégalais par l’intermédiaire du Ministère de l’Education Nationale et du Ministère chargé de la Formation Technique et Professionnelle (EFTP), et s’appuie sur les avantages comparatifs de l’UNESCO, de l’UNICEF, du UNHCR et de l’UIT. Il s’appuie par ailleurs, sur les partenariats existants avec le secteur privé (notamment Microsoft et l’industrie des médias), les organisations de la société civile, dont l’URAC (réseau national des radios communautaires du Sénégal), et les organisations travaillant avec les enfants handicapés (comme Humanité et Inclusion (HI) ou SightSavers).

Au total, le projet devrait permettre d’étendre les solutions d’apprentissage à distance à environ un million d’apprenants qui, autrement, resteraient privés de possibilités d’apprentissage en raison de la fermeture d’écoles et d’établissements d’EFTP à cause de la pandémie. Il permet en particulier d’atténuer l’impact de la COVID-19 sur l’éducation d’une population particulièrement vulnérable, constituée par les jeunes filles.

Dans le cadre du projet, l’UNESCO se concentre sur le soutien à l’apprentissage en ligne des lycéennes et des étudiants de l’EFTP, tandis que l’UNICEF assure le déploiement à grande échelle de programmes radio et le soutien à l’apprentissage à distance des enfants handicapés. Le UNHCR a en charge les étudiants réfugiés pour l’enseignement à distance, alors que l’UIT étendra la connectivité à certaines zones mal desservies.

Contact Communication
Papa Cheikh Sakho Jimbira, Bureau de la Coordination des Nations Unies au Sénégal, • Email : cheikh.sakhojimbira@one.un.org, Tel : +221 77 462 29 28

Théodore Somda, Bureau regional multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest - Sahel, • Email : tz.somda@unesco.org, Tel : +221 77 377 69 17

Immeuble Wollé Ndiaye, Route des Almadies ∙ BP 154 ∙ Dakar ∙ Senegal

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR