BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Le projet de Renforcement des Capacités pour l’éducation de l’UNESCO soutient la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) pour les facilitateurs en alphabétisation au Sénégal

En marge de la célébration de la journée internationale de l’alphabétisation le huit septembre 2016, un atelier de validation technique des documents de référence pour la mise en place d’un dispositif de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est organisé par le Secrétariat d’Etat à l’Alphabétisation et à la promotion des langues nationales, le mercredi 07 Septembre 2016, avec l’appui du Bureau Régional de l’UNESCO de Dakar.

Avec un taux de 54,6% d’analphabètes, le Sénégal a réalisé des avancées significatives en matière d’accès des populations jeunes et adultes analphabètes à l’éducation de base à travers divers programmes de l’État et des organisations de la société civile. Cependant ces actions en faveur de l’accès doivent être, au demeurant, accompagnées d’un dispositif d’amélioration de la qualité des offres grâce à un relèvement du niveau de qualification des acteurs.

L’une des mesures clés pour promouvoir la qualité dans les programmes d’alphabétisation est sans nul doute la mise en place de conditions facilitant aux personnels enseignants l’accès à une formation qualifiante et à une reconnaissance de leurs acquis expérientiels. L’élévation du niveau de qualification et la VAE des acteurs de l’alphabétisation apparaissent donc comme des leviers extrêmement puissants pour améliorer les politiques publiques en matière d’emploi et de gestion des compétences dans la perspective de réalisation de l’Agenda Education 2030 pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD), notamment celui relatif à l’éducation et la formation visant à « Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ». Ce dispositif s’inscrit aussi au niveau national avec le Plan Sénégal Emergent (PSE) et le Programme d’Amélioration de la Qualité, de l’Equité et de la Transparence (PAQUET 2013-2025).

C’est pour cela que le Secrétariat d’État à l’alphabétisation, en partenariat avec l’UNESCO dans le cadre de son programme de renforcement des capacités pour l’éducation ( CAPED ), a décidé de mettre en place ce dispositif de VAE des acteurs de l’Alphabétisation pour permettre l’amélioration de la qualité des programmes d’Alphabétisation, l’insertion à l’emploi structuré puis à terme la reconnaissance des facilitateurs par le biais d’un diplôme spécifique. La reconnaissance de sa fonction et son statut est une source de motivation supplémentaire pour le facilitateur.

Un premier atelier a été organisé en mars 2016 où il a été notamment décidé d’élaborer des documents de référence pour l’opérationnalisation de cette réforme majeure du système éducatif. En suivi, sous la coordination du Secrétariat d’Etat, une équipe technique d’experts nationaux (ministères et société civile) ont élaboré les documents de référence pour la mise en œuvre de la VAE avec l’appui technique de quatre consultants internationaux. Il s’agit du :

1. Cadre d’orientation stratégique pour la mise en place d’une VAE ;

2. Référentiel de certification du facilitateur ;

3. Cadre réglementaire et juridique pour la place d’une VAE.

C’est dans ce contexte qu’un atelier de validation technique est organisé sous la présence des acteurs du niveau central et régional, des Organisations de la Société Civile, des PTF et de la famille UNESCO (UIL, IICBA, Bureau d’Abuja et le programme CAPED du Togo).

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR