WELCOME AT UN | YOU ARE AT HOME
| English | Français

United
Nations System
in Senegal

La fonctionnalité des COUS de 7 pays testé au cours d’un exercice de simulation de 2 jours à Dakar

Le Centre des Opérations d’urgence sanitaire (COUS) du Ministère de la Santé et de l’Action sociale du Sénégal a été les 8 et 9 mai 2018 le centre de gravité d’un exercice de simulation régional impliquant la participation de plusieurs pays de la région africaine de l’OMS. Le CDC régional, la CEDEAO et Africa CDC ont également participé à l’exercice qui était soutenu par le réseau des centres d'opérations d'urgence de l'OMS (EOC-NET). Il s’inscrit dans le cadre de la série de simulation programmée par ce réseau. La première édition a été organisée en janvier 2018 par le ministère de la Santé de la Jordanie, en étroite collaboration avec celui de la Turquie

L’exercice de simulation, qui a été lancé par la Directrice général de la Santé, a bénéficié de l’appui technique et financier de l’OMS, de l’Agence américaine pour la Réduction des Menaces (DTRA) et du CDC d’Atlanta. Le but est d’évaluer la préparation du COUS du Sénégal ainsi que ceux des autres pays participants, des secteurs et des partenaires (parties prenantes clés) à répondre à une urgence de santé publique, avec comme objectifs : valider les plans et procédures du COUS, identifier les points forts à développer et les opportunités d’amélioration. Selon les termes de référence de l’exercice, les outils, les technologies et les procédures disponibles seront utilisés comme si un événement réel se déroulait dans les COUS, permettant l’évaluation des questions stratégiques et opérationnelles. Bien que l’exercice ait simulé des activités sur le terrain, il n’a pas impliqué le déploiement effectif de matériel ou des ressources humaines. Des experts techniques de l’OMS, du CDC des États-Unis, de COUS et des spécialistes d’autres organismes évalueront l’exercice.

Pour permettre à tous les acteurs de s’acquitter des rôles attendus d’eux, une séance de partage d’information sur le contexte, les objectifs, les acteurs, les rôles et responsabilités, les règles de communication au cours de l’exercice, le contrôle et l’évaluation a été organisée, la veille, à l’intention des différentes parties prenantes. Ont participé à cette importante rencontre la Directrice générale de la Santé, le Directeur de la lutte contre la Maladie, le Directeur du COUS du Sénégal, le Directeur de la Prévention, des représentants du service des Maladies infectieuses, d’autres départements ministériels concernés par la gestion des situations d’urgence, des experts du Hub sous régional d’AFRO basé à Dakar, du Bureau OMS pays, du CDC, de l’Ambassade des Etats Unis, de l’Institut Pasteur, de l’ISRA, du SAMU national, du service Contrôle sanitaire aux frontières maritimes.

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR