BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

L’Education dans les situations d’urgence et les crises prolongées en Afrique subsaharienne

L’Éducation est un droit humain fondamental, inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, la Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l’enseignement de 1960, la Convention des droits de l’enfant de 1989 et la Convention relative au statut des réfugiés de 1951.Plus de 87 millions d’enfants en âge d’entrer au primaire et d’adolescents en âge d’entrer au secondaire en Afrique Sub-Saharienne (ASS) demeuraient toujours non scolarisés en 2014 (UIS, 2014). Globalement, la moitié de l’ensemble des enfants et adolescents non scolarisés de pays touchés par des conflits en 2013 se trouvaient en ASS (UNESCO, 2013).

La région est sujette à l’insécurité et à la violence à l’intérieur et par-delà les frontières et à l’extrême vulnérabilité résultant du changement climatique, de la pauvreté chronique et du sous-investissement dans les services sociaux de base. L’effet cumulé de ces conditions est couplé avec les conflits, les désastres naturels et les épidémies entraînant des défis humanitaires et de développement complexes.

En considération des défis significatifs des situations de crises afin d’atteindre l’Objectif de développement durable (ODD) n°4 visant à « assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie », la communauté internationale souligne le besoin de développer des systèmes éducatifs plus pertinents et résilients. Une des réponses récentes est le Fonds « L’Education ne peut attendre », qui a été lancé au Premier sommet humanitaire mondial en mai 2016 pour supporter la réalisation d’une éducation de qualité pour tous les enfants en situation d’urgence et de crises prolongées d’ici à 2030 avec une contribution initiale de 90 millions de dollars.

Les dirigeants réunis au Sommet se sont engagés à créer des opportunités de subsistances et éducationnelles pour les populations déplacées et à un engagement financier plus prévisible et pluriannuel pour répondre aux besoins humanitaires immédiats et au développement à long terme.

Améliorer l’éducation dans les situations d’urgence et de crises prolongées contribuera à l’achèvement de l’ensemble des 7 cibles de l’ODD4 et de ses trois moyens de mise en oeuvre.

Lire la version complète

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR