BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Journée internationale des Volontaires au Sénégal 2018 : les volontaires pour bâtir des communautés résilientes

La Journée internationale des volontaires (JIV), mandatée par l'Assemblée générale des Nations Unies le 17 décembre 1985, se tient chaque année le 5 décembre. Cette Journée internationale est une occasion unique pour les volontaires et les organisations de célébrer leurs efforts, de partager leurs valeurs et de promouvoir leur travail auprès de leurs communautés, des organisations non gouvernementales (ONG), des agences des Nations Unies, des autorités gouvernementales et du secteur privé. En étroite collaboration avec le Comité National de Coordination et de Promotion du Volontariat, la Journée Internationale des Volontaires(JIV) au Sénégal a été célébrée le mercredi 05 décembre 2018 dans les locaux du Grand théâtre national de Dakar.

La célébration de la JIV au Sénégal a aussi été l’occasion pour le Programme des Volontaires des Nations Unies de lancer officiellement le Rapport sur l’Etat du Volontariat dans le monde, une publication triennale qui mesure les contributions du volontariat pour la paix et le développement. Le Rapport 2018 intitulé "Le fil qui nous relie - volontariat et résilience communautaire" met en évidence le rôle crucial du volontariat comme moteur du changement positif dans les communautés.
Ainsi donc, le thème de la JIV retenu cette année inspirée des résultats du Rapport mondial était : "Les volontaires pour bâtir des communautés résilientes".

Les activités ont commencé le 26 novembre par le lancement du Facebook challenge sur la page facebook UNV Regional Office West and Central Africa. Les volontaires internautes étaient invités à participer au panel de discussion en ligne en commentant et en ‘likant’ le post prévu à cet effet. La structure et le volontaire qui ont eu le plus de like gagnent le jeu. L’Agence pour la Sécurité de Proximité a remporté la palme.

Le 05 décembre, lors de la journée internationale, la cérémonie officielle présidée par les hautes autorités a marqué le démarrage des activités de la JIV Sénégal 2018.

Le Représentant du Bureau Régional des Volontaires des Nations Unies a Dakar a partagé les résultats du Rapport sur la situation du volontariat dans le monde. Selon le document, il y a 109 millions de volontaires dans le monde dont 7,1 millions en Afrique subsaharienne. Et les 30 % concernent des activités de volontariat organisées officiellement par des organisations, des associations et des groupes. La majeure partie des volontaires (70%) appartiennent au système de volontariat communautaire. Dans l’ensemble, le rapport signale que les femmes font plus de volontariat que les hommes (57 % contre 43 %).

L’importance du volontariat pour la résilience et le plan d’action de l’Agenda 2030 sont des voies à voie à suivre. Le système des Nations Unies s’est engagé à soutenir le volontariat au Sénégal.

Nombre de structures de volontariat présentes au Sénégal œuvrent énormément dans l’appui aux populations vulnérables à développer des stratégies pour s’adapter au contexte du changement climatique et aux chocs qu’il induit. Ainsi donc, il a été nécessaire à travers la célébration de la JIV en 2018, de saluer le travail de ces volontaires mais aussi de réfléchir sur la problématique de la résilience des communautés dans divers domaines.

La résilience est la ‘la capacité des pays, des communautés et des ménages à gérer un changement, en conservant ou en transformant leur niveau de vie face aux chocs et stress tels que tremblements de terre, sécheresses ou conflits violents, sans compromettre leurs perspectives à long terme’ (DFID, 2011). Comme beaucoup d’autres pays du Sahel, le Sénégal fait face à d’épisodiques crises dues en grande partie au changement climatique. La faiblesse de la pluviométrie est un facteur majeur de sous productivité agricole conduisant à de fréquentes crises alimentaire et nutritionnelle. Les inondations sont aussi assez régulières en zone urbaine durant l’hivernage. La sécheresse de 2011/2012 a mis en exergue l’impact des aléas climatiques sur la production alimentaire, l’accès au marché et les moyens d’existence. Cette situation a un impact négatif sur la résilience des populations les plus vulnérables.

Des "initiatives et des mesures fortes" ont été prises par le président de la République, Macky Sall, pour "consolider les politiques liées au volontariat, telles que la mise en place d’un département en charge de la promotion du volontariat, l’élargissement du champ d’intervention du volontariat en intégrant le secteur de la sécurité de proximité, l’élaboration d’un projet de loi sur le volontariat et très prochainement un rapport national sur le volontariat dont les grandes orientations permettront de capitaliser l’impact de l’action volontaire dans le processus de développement des communautés et d’en faire une ressource stratégique pour la résilience des communautés".

Une nouvelle résolution sur le volontariat a été adoptée par l’Assemblée générale lors de sa 73e session en Septembre dernier, la résolution A-C3-73-L13 du 12 octobre 2018. Cette résolution qui a été soutenue entre autres par l’Etat du Sénégal, encourage les gouvernements, ainsi que leurs partenaires, à continuer d’intégrer le volontariat dans les stratégies et plans nationaux et à investir dans la mesure du travail bénévole par le biais des systèmes statistiques nationaux.

Portfolio

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR