BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Journée de l’enfant Talibé : Atelier d’élaboration de procédures opérationnelles standard pour le retrait des enfants de la rue.

Dakar (18 avril 2018) – Dans le cadre du « Projet d’appui à l’éradication de la mendicité et la maltraitance des enfants au Sénégal » le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme - Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest (HCDH-BRAO), le Ministère de la Justice, à travers la Direction de l’Education Surveillée et de la Protection Sociale et la Direction des Droits humains, le Ministère de l’Intérieur, la Direction de la Protection de l’Enfant, organisent un « Atelier d’élaboration de procédures opérationnelles standard pour le retrait des enfants de la rue » le 20 avril 2018 à Dakar

Cet atelier appuyé par le Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest du HCDH est réalisée à l’occasion de la Journée de l’enfant talibé et du 70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH). Deux célébrations qui permettent de rappeler que la question de la mendicité des enfants et de leur maltraitance au Sénégal est un sujet au cœur des préoccupations du gouvernement et des organismes de défense des droits de l’Homme. L’anniversaire de la DUDH, d’autre part, permet de rappeler que le Sénégal a ratifié des textes internationaux relatifs à la protection des droits des enfants, dont la Convention relative aux droits de l’enfant, qui fait obligation à l’Etat de mettre en œuvre ses dispositions.

Le Gouvernement du Sénégal a été à plusieurs reprises interpellé par les organismes internationaux des droits de l’Homme et la société civile sur la nécessité de mettre fin à la mendicité des enfants pour son impact négatif sur les droits de l’enfant.

Dans son rapport 2016, le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies a formulé plusieurs recommandations au Sénégal pour la réalisation effective des droits de l’enfant. Malgré les multiples efforts consentis ces dernières années pour venir à bout de ce problème, les enfants continuent de fréquenter la rue à la place des écoles.

De nombreux acteurs (institutionnels et organisations de la société civile) interviennent dans le retrait des enfants de la rue selon des approches différentes. Ce qui ne favorise pas l’efficacité des interventions et la collecte des données.

L’objet de cet atelier est donc d’examiner les différentes procédures opérationnelles de retrait des enfants existantes afin de les harmoniser. L’idée étant d’aboutir à un document consensuel approuvé par la Direction des droits humains et les différents Ministères concernés par le sujet.

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR