BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Installation du Comité de Gestion et de Sauvegarde de l’île de Gorée

Après deux ans de travaux d’élaboration du plan de gestion 2016-2021, une nouvelle étape a été franchie le jeudi 6 avril 2017 dans l’engagement pris en faveur de la protection du patrimoine goréen avec l’installation du Comité de Gestion et de Sauvegarde de l’île de Gorée (CGSG).

Le 23 avril 2015, dans la salle du conseil municipal de Gorée, étaient lancés les travaux d’élaboration de ce nouvel instrument de coordination, de planification et de pilotage ayant pour but d’assurer une sauvegarde et une promotion effectives du patrimoine sur l’île de Gorée. Rendu possible grâce à l’appui financier du Fonds du patrimoine mondial, ce plan de gestion est le premier dont se dote le site.

C’est au même endroit, le 6 avril 2017, que de nombreux acteurs ayant pris part au processus d’élaboration ont pu saluer la consécration de l’étape finale de cet important travail avec l’installation du CGSG par le Secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication, M. Birane Niang. A ce titre, le maire de Gorée M. Augustin Senghor, également présent, a salué la démarche participative et inclusive qui a guidé tout le processus.

Ce comité, crée par l’arrêté 02408 du 13 février 2017 du ministère de la Culture et de la Communication, a pour mission de mettre en œuvre le Plan de gestion de l’île de Gorée (2016-2021), et est, à ce titre, compétent pour approuver toute décision concernant la démolition, la réhabilitation, la rénovation ou la construction de bâtiments au sein de l’espace sauvegardé, après examen technique par le Secrétariat permanent du Comité de gestion.

Premier site africain inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1978, l’île de Gorée affirme à nouveau aujourd’hui son caractère pionnier par l’installation du CGSG. Aussi, cet aspect précurseur s’exprime dans la structure de gouvernance tripartite, ce que n’a pas manqué de préciser M. Abdoul Aziz Guissé, directeur du Patrimoine Culturel : « Il faut surtout souligner le caractère tout à fait novateur de ce comité qui réunit les autorités locales, la société civile et l’Etat ». En effet, le CGSG est l’émanation effective d’efforts accrus pour une meilleure concertation entre tous les acteurs. Mme Annie Jouga, première adjointe au maire de Gorée et architecte du patrimoine, a d’ailleurs salué cette formalisation mais tout en gardant à l’esprit que les défis subsistent, en particulier concernant la nécessité de se doter d’une méthode de travail conjointe.

Ainsi, l’installation du CGSG est un événement dont on peut se réjouir ; Guiomar Alonso Cano, responsable du secteur culture du bureau régional de l’UNESCO à Dakar, a exprimé la satisfaction qu’a notre organisation d’accompagner l’Etat du Sénégal et plus particulièrement le site hautement symbolique de l’île de Gorée dans la protection de son patrimoine, par le biais de la mise en place de structures de gouvernance efficaces qui permettront de relever les défis futurs. Pour rappel, 2018 sera le 40e anniversaire de l’inscription de l’île sur la Liste du patrimoine mondial, une occasion de choix pour mobiliser l’appui de la communauté internationale sur les enjeux pressants liés à l’érosion côtière et au changement climatique ou encore à la réhabilitation de grands bâtiments historiques.

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM