BIENVENUE À L'ONU | VOUS ÊTES CHEZ VOUS
| English | Français

Système
des Nations unies
au Sénégal

Appuyer la réponse du Sénégal au COVID-19, une priorité des Nations Unies au Sénégal

Dans la lutte contre le COVID-19, le Système des Nations Unies au Sénégal joue sa partition, en sa qualité de premier partenaire au développement du Sénégal. Le SNU a présenté ce vendredi 08 mai, son Plan de préparation et de réponse au COVID-19, au Ministre de l’Economie du Plan et de la Coopération, M. Amadou Hott, avec la participation virtuelle des représentants des différentes entités de l’ONU au Sénégal.

Le Plan de préparation et de réponse au COVID-19 du SNU au Sénégal, a été élaboré en rapport au contexte et aux besoins du Sénégal, notamment en appuyant les priorités identifiées par le Gouvernement dans le Plan de réponse national au COVID-19. En outre, conformément aux recommandations du Secrétaire Général Antonio Guterres et à la réponse globale de l’ONU à l’échelle mondiale, il tient compte des trois priorités mondiales de l’ONU, que sont la suppression du virus pour le contrôle de la pandémie ; la sauvegarde de vies et des moyens de subsistance et la construction de l’après COVID-19.

Il a également été développé pour donner suite à la publication par l’OMS du Plan stratégique de préparation et de riposte au COVID-19 et s’appuie sur les lignes directrices de la planification des équipes-pays des Nations Unies et des partenaires, publiées le 12 février 2020 par l’OMS.

Après avoir présenté les condoléances du Système des Nations Unies au ministre et au peuple Sénégalais pour les treize victimes du coronavirus dans le pays, la Coordonnatrice Résidente a.i du SNU au Sénégal, Mme Léna Savelli, est revenue dans son introduction sur les grandes lignes stratégiques de l’appui des Nations Unies, à la réponse nationale.

Plus précisément, il s’agit d’ici la fin de l’année 2020, de réorienter les programmes des entités de l’ONU au Sénégal, notamment ceux définis dans le Plan Cadre des Nations Unies pour l’assistance au développement du Sénégal (PNUAD), pour un soutien au Programme de résilience économique et sociale, en intégrant les activités visant à renforcer le système de santé.

Le Ministre de l’Economie du Plan et de la Coopération, Amadou Hott a salué l’action remarquable du système des Nations Unies au Sénégal et l’exemplarité de sa collaboration avec le Gouvernement et a rappelé l’engagement de l’Etat du Sénégal à contenir et vaincre le COVID-19, en collaboration avec tous les partenaires techniques et financiers, en particulier l’ONU au Sénégal.

Très tôt, le Président de la République Son Excellence Macky Sall et l’ensemble de son Gouvernement, ont pris la pleine mesure des enjeux liés à la propagation du Coronavirus, en mettant tous les moyens financiers, matériels et humains, à disposition ; a-t-il rappelé.
Face aux prévisions de décroissance économique, le Gouvernement du Sénégal a lancé un Programme de résilience économique et sociale, dont les besoins financiers pour les différentes composantes du programme de résilience économique et sociale s’élèvent à 1000 milliards FCFA.

A ce propos Mme Savelli a déclaré : «  Nous saluons le leadership de Son Excellence le Président Macky Sall, qui depuis le début de la crise du Covid-19, a pris avec son Gouvernement, des mesures fortes et adaptées au contexte économique et aux réalités socioéconomiques du pays, en ayant comme souci prioritaire, de préserver la santé et le bien-être des Sénégalais. »

En sa qualité de président du Comité des programmes du SNU au Sénégal, M. Christophe Yvetot, Représentant de l’ONUDI, est revenu sur le détail des mesures prévues par le plan. Au-delà du système de santé, il s’agit également d’appuyer le Sénégal à renforcer la résilience sociale des populations, à maintenir la stabilité macroéconomique et financière pour soutenir le secteur privé et maintenir les emplois, et enfin à garantir l’approvisionnement régulier en hydrocarbures, produits médicaux, pharmaceutiques, et en denrées de première nécessité.
Le Plan prévoit un financement de 203 805 926 US$, dont 156 991 740 US$ déjà mobilisés par les différentes entités des Nations Unies au Sénégal, et un gap à rechercher de 46 814 186 US$.

L’appui sur le plan sanitaire est sans conteste un des volets majeurs de la réponse ; volet sur lequel Dr Lucile Imboua, Représentante de l’OMS au Sénégal est revenue, en particulier les défis qui restent à être relevés, notamment la surveillance épidémiologique, la communication de risque et la mobilisation de ressource.

Les aspects du plan relatifs au renforcement des populations à la résilience, en particulier les femmes, les enfants et les plus vulnérables, ont été abordés par Mme Silvia Danailov, Représentante de l’UNICEF, complétée par M. Dimitri Sanga, le Représentant de l’UNESCO.

La représentante du PNUD, Mme Amata Diabaté est revenue sur les défis en termes de stabilité macroéconomique, en insistant sur le fait qu’en plus des entreprises privées, la réponse nationale devra pour être efficace, prendre en compte le secteur informel, en particulier les femmes et les jeunes. L’ONU au Sénégal sous l’égide du PNUD, travaille également sur une étude d’impact du COVID-19 sur l’économie Sénégalaise.

Dernier point abordé dans la présentation, l’approvisionnement régulier en hydrocarbures, produits médicaux, pharmaceutiques, et en denrées de première nécessité, constitue un des défis importants sur lequel M. Ibrahima Diallo du PAM est revenu de manière détaillée.

M. Hott n’a pas manqué dans son mot de conclusion, de remercier et de féliciter toutes les agences du système des Nations Unies au Sénégal, en particulier l’OMS, pour son remarquable appui depuis le début de cette crise.

Cette importante réunion a été l’occasion pour la Coordonnatrice Résidente a.i, de rappeler que seule une réponse multi-sectorielle permettra de vaincre le COVID-19 et de mieux préparer l’avenir. En cela, l’expertise du Système des Nations Unies au Sénégal, notamment dans la coordination et la planification, reste un atout essentiel de la collaboration avec le Sénégal, dans la lutte contre le Coronavirus.

Elle a en outre insisté sur la nécessité de continuer à travailler aux côtés du Gouvernement, mais également de l’ensemble des partenaires, sur des solutions innovantes et de nouvelles approches, car l’objectif commun avec le Gouvernement du Sénégal demeure la volonté de ne laisser personne pour compte dans la lutte contre le COVID-19, en particulier les populations les plus vulnérables.

PDF - 8 Mo

Téléchargez Plan de préparation et de réponse au COVID-19 du SNU

Papa Cheikh Sakho Jimbira

Facebook ONU

Chaîne video ONU
INSTAGRAM
FLICKR